Développer des pack batteries de seconde main dans le secteur de l’énergie hors-réseau

L’Afrique sub-saharienne ne dispose pas à ce jour d’infrastructures pour le recyclage des batteries lithium. Les complexités logistiques et les coûts associés rendent difficiles l’export de batteries en vue de leur recyclage. En conséquence, les entreprises ont souvent localement des stocks de batteries usagées dont ils ne savent que faire. D’autre part, le fonctionnement de la batterie dépend de la cellule la plus faible du pack. Si une cellule est défaillante, le pack batterie dans son entier est considéré comme défectueux. Dans l’état actuel, toutes les cellules d’une batterie sont donc jetées en fin de vie.

Dans le cadre du second Global LEAP Awards Solar E-Waste Challenge, financé par USAID, LAGAZEL va mettre en oeuvre un projet innovant pour la gestion durable des batteries usagées de produits solaires. Au Burkina Faso et au Bénin dans un second temps, l’objectif est de réutiliser les cellules de batteries lithium en fin de vie dans des pack batteries de seconde vie en intégrant un système de gestion de batterie innovant. Le projet permettra de donner une seconde vie aux stocks de batteries lithium jetés par les acteurs du secteur de l’énergie solaire hors-réseau en Afrique.

Pour faire face aux barrières techniques, LAGAZEL bénéfice d’un appui du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). LAGAZEL collaborera également avec des distributeurs et des acteurs locaux du recyclage, par exemple l’Association Burkinabè pour la Promotion des Emplois Verts (APBEV), afin de collecter des batteries cylindriques dans des conditions appropriées. Toute personne ou organisation qui manifeste un intérêt pour la thématique peut prendre attache avec LAGAZEL, qui a besoin de tous appuis pour mener à bien ce projet innovant.

 

Developing second hand battery packs in the off-grid energy sector

There is currently no infrastructure to support li-ion battery recycling in sub-Saharan Africa.  Logistical complexity and associated costs make it difficult for solar distributors and recyclers to send batteries abroad. As a result, companies store stockpiles of Li-ion batteries at their end-of-life. On top of that, battery operation is dependent on the weakest cell in the pack, if one cell fails, the whole battery pack fails and is considered non-functional. Currently, companies discard all battery cells when the product reaches its end-of-life (EoL). 

Within the framework of the Global LEAP Awards Solar E-Waste Challenge, supported by USAID, LAGAZEL will implement an innovative project that aims to facilitate sustainable e-waste management of used batteries from the solar sector. In Burkina Faso and then in Benin, the objective is to reuse end-of-life lithium battery cells in second life battery packs and integrate an innovative battery management system (BMS) to enable individual cell usage and management.  The project will create a productive use for the stockpiles of Li-ion batteries discarded by the off-grid solar sector in West Africa.

To face technical barriers, LAGAZEL benefits from the support of the French Alternative Energies and Atomic Energy Commission (CEA). LAGAZEL will also partner with distributors and local players in recycling, for example the Association Burkinabè pour la Promotion des Emplois Verts (APBEV), in order to collect cylindrical batteries in appropriate conditions. Anyone who has interest in this topic can contact LAGAZEL, who needs any support to perform successfully this innovative project. 

 

2020-07-06T11:57:27+02:00 6 juillet - 2020|Lagazel, Partenaire|